Chaekgeori, à livre ouvert

Attestés en Corée dès la fin du XVIIIe siècle, les chaekgeori 책거리, littéralement « livres et objets », constituent une catégorie de nature morte. Ces paravents aux livres qui décrivent l’intérieur idéalisé d’une étude de lettré sont parsemés de symboles auspicieux. Le chaekgeori est un genre pictural très populaire de l’époque Joseon (1392-1910).   Cinquante nuances de chaekgeori On…

Les lettrés coréens

La péninsule coréenne possède une longue histoire de relations avec la Chine dont elle est limitrophe. Une histoire marquée par des échanges artistiques, mais aussi religieux et philosophiques. La dynastie Yi ou période Joseon (1392-1911) rejette ainsi le bouddhisme prégnant de la période précédente Goryeo (918-1392) et adopte le néo-confucianisme développé par le philosophe chinois Zhu Xi…

Le dragon en Extrême-Orient

Qu’il soit craint ou vénéré, le dragon est encore aujourd’hui source de fascination. Incarnation du vice voire du Mal en Occident, cet animal fabuleux revêt une symbolique plus complexe en Asie. Classé par le Shuowen jiezi 说文解字 comme le chef des animaux à écailles, le dragon est très probablement l’animal le plus représenté dans les arts extrême-orientaux…

Le chamanisme coréen, un animisme aux mains des femmes

Il existe en Corée, aux côtés du bouddhisme et du confucianisme, un phénomène religieux plus ancien et méconnu du public occidental : le chamanisme, musok 무속. On regroupe sous ce terme un ensemble de croyances et pratiques populaires s’organisant autour de chamans, majoritairement des femmes, les mudang 무당, et de rares hommes, les paksu 박수. Ils constituent une…